Intégration de Thunderbird

Et de son extension Cardbook

Thunderbird, le logiciel de messagerie, est une pièce maîtresse dans le poste de travail libre, qu’il soit sous Windows, Mac ou Linux. Il l’est d’autant plus quand on travaille avec Nextcloud/Owncloud ou un serveur caldav/carddav/webdav en général…

Voici les extensions indispensables pour en faire un véritable Personal Information Manager…

  • Lightning : son extension calendrier et tâches, compatible caldav
  • Cardbook : son carnet d’adresses vcard, compatible carddav
  • Et Nextcloud for filelink qui ajoute le support de Nextcloud à la fonction native Filelink de Thunderbird (qui permet de joindre des fichiers distants aux mails)…

Mais arrêtons-nous sur l’intégration de Cardbook, une toute jeune extension qui a pris chez beaucoup la place de sogo-connector, une autre très bonne extension, ceci dit…

Intégration de Cardbook

Linux : Mettre des numéros de téléphone clickables (clicktodial) dans le carnet d’adresses. Testé sous Xubuntu 16.04

Si vous avez un logiciel de téléphonie sip comme Linphone, par exemple, il peut être intéressant d’appeler directement vos interlocuteurs à partir de votre carnet d’adresse… Rien de plus simple :
Dans Cardbook, rendez-vous dans -> Préférences -> Communications -> Téléphone, et rajoutez une ligne Code : sip, Label : sip, Protocole : sip… Ici, il n’y a que le protocole qui soit vraiment important, mais pour que celui-ci soit reconnu par votre système, il vous faut maintenant rajouter au fichier .config/mimeapps.list sous la section [Added Associations] :

x-scheme-handler/sip=sip.desktop

Et enfin créer sous .local/share/applications/ un fichier sip.desktop ainsi :

[Desktop Entry]
Version=1.0
Exec=/usr/bin/linphone -c <%u@votre_serveur_sip>
Type=Application
MimeType=x-scheme-handler/sip
Name=sip handler
Hidden=true

Et le tour est joué ! Votre Linphone téléphonera d’un clic à votre correspondant depuis votre Thunderbird !

Utiliser Cardbook comme source de données des adresses dans LibreOffice

Cardbook ne permet pas de choisir Thunderbird comme source de données des adresses de LibreOffice pour vos mailing ou publipostages… Il faudra donc au préalable « exporter vers un fichier » son carnet d’adresse Cardbook, en choisissant le format csv.  Ce qui nous permettra de choisir comme source de données externe dans l’assistant de LIbreOffice le type Texte, qui propose plus d’options (que le type Classeur que l’on aurait pu être tenté de choisir) et est beaucoup plus souple à l’utilisation, comme on le verra par la suite. Par contre l’assistant nous demande ici de choisir un répertoire qu’il scannera pour nous.  Il est donc préférable ici d’avoir placé notre fichier csv dans un répertoire dédié que l’on aura appelé, par exemple, Adresses… On indiquera ensuite à l’assistant de LibreOffice le type de fichiers à scanner (csv), le séparateur de champs (le point virgule si on a laissé le séparateur de colonnes par défaut de cardbook) et l’encodage du fichier : UTF-8 (ou système le cas échéant). Et enfin, quitte à (bien) faire, on choisira au moment de l’enregistrement, comme emplacement de la base données notre même répertoire Adresses. Voilà, le tour est joué et notre base de données d’adresses est fonctionnelle ! Et si vous l’éditez, vous retrouverez dans ses propriétés le chemin du répertoire à scanner et les options de l’assistant que vous pourrez ajuster à tout moment… Vous pourrez donc dorénavant mettre à jour votre carnet d’adresses en le réexportant de la même manière et en écrasant le fichier csv existant… Voire même rajouter d’autres carnets d’adresses (qui seront autant d’autres tables de votre base de données), en les exportant de la même façon dans ce répertoire. Il vous faudra cependant éditer votre fichier de base de données pour actualiser les tables, et l’enregistrer… Il arrive parfois, lors de cette manipulation que le séparateur de champs se remette sur la virgule par défaut… Pas de panique, puisque, comme on l’a vu, cela peut se corriger dans les propriétés de votre base de données ! Je vous avais bien dit que c’était souple !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *